LionessShape.jpg

Lioness Shape

Jazz Pop

"Lorsqu'émane toute l'énergie du monde sauvage, et que s'y entrelacent des lianes sensibles, la musique devient aussi singulière que celle de la nature. Entre métal et bois ressortent les cordes vocales dans un trio électrique et dynamique. Lioness Shape happe vers un univers magnétique qui nourrit l’oreille et l’âme. Une pop progressive et sauvage qui ne laisse pas indifférent."- Rio Loco - édition 2019

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
laborie.jpg

Manon Chevalier : Chant

Maya Cros : Claviers

Ophélie Luminati : Batterie

PRESSE

"Un autre monde s'ouvre à nos oreilles avec le premier album du trio féminin électrique Lioness Shape, "impermanence" RÉVÉLATION! ... Dans un univers sonore très singulier façonné par la voix de Manon Chevalier, les claviers de Maya Cros et la batterie d'Ophélie Luminati, on retrouve des accents d'indie pop, d'électro et de jazz du monde qui rappellent parfois certaines faces du rock progressif des années 1970... Le label de Jean-Michel Leygonie se fait encore une fois découvreur de talent, ce qui ne lui a déjà pas si mal réussi avec Yaron Herman, Paul Lay ou Anne Paceo."

LOGO_JAZZ_to_etiq3 (1).jpg

"La musique devrait tout le temps ressembler à ce genre de miracle et ne jamais s’éterniser en éternels débats stériles. Tout ça pour vous dire qu’ici, de débats, il n’y en aura pas. Seul mot d’ordre, écoutez Impermanence, point final."​ Thierry Folcher

clair ob.png

"Le son est enveloppant, parfois entre le grandiose et la bluette jazz susurrée comme dans El canto de mi deseo et parfois résolument plus intimiste comme dans Self-reliance si ce n’était ce solo free de clavier qui rappelle les envolées seventies d’ELP. La musique atteint des sommets de maestria, entre free jazz, assonances addictives et expérimentations vocales. Les claviers apportent une belle profondeur à la voix de Manon comme dans le très dépouillé Blue wooden chair où interviennent également des instruments plus exotiques. La musique est parfois en total lâcher prise, sauvage et impétueuse comme sur Water, parfois fascinante par sa douce tranquillité comme sur My tame bird."​   Stanislas Claude                                                  

logo_publik_art_sans_fond-bleu-marine280-96-1.png